La valorisation comptable du bénévolat

Classé dans : Comité Départemental, Vie des clubs | 0

Cette fiche pratique présente la démarche à mettre en oeuvre pour pouvoir valoriser comptablement le bénévolat.

Le bénévolat constitue la première ressource des associations. La réglementation comptable permet aux associations de valoriser cette richesse dans leurs comptes annuels au titre des contributions volontaires en nature.

Don de temps librement consenti et gratuit, le bénévolat constitue, sur le plan comptable, une contribution volontaire.

Une contribution volontaire est un acte par lequel une personne physique ou morale (ici le bénévole) apporte à une seconde personne (ici le club) un travail, des biens ou d’autres services à titre gratuit.

La contribution volontaire, par nature gratuite, n’entraine pas de flux financier. Sa valorisation n’a pas d’incidence sur le résultat comptable.

Si elle n’a aucune incidence sur le résultat comptable du club, la valorisation financière du bénévolat permet de rendre compte de l’utilité sociale du bénévolat.

INTÉRÊT DE LA DÉMARCHE

La valorisation comptable du bénévolat permet au club :

– de sensibiliser les licenciés, leurs proches, à l’importance de l’action des bénévoles sans qui le club ne pourrait exister,

– de témoigner de l’effet levier des aides publiques,

– d’appréhender les coûts réels du projet associatif,

– de démontrer le caractère désintéressé de la gestion…

CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE

Pour pouvoir valoriser comptablement le bénévolat :

1. Les contributions des bénévoles doivent présenter un caractère significatif.

2. Le club doit disposer d’une information quantifiable sur l’activité de ses bénévoles ainsi que d’une méthode d’enregistrement fiable.

A défaut, le club a la possibilité de préciser en annexe comptable les missions accomplies par les bénévoles et le nombre d’heures consacrées pour chacune d’entre elle.

MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE

Il revient à chaque club de déterminer sa méthodologie et ses règles de valorisation en répondant aux 3 questions suivantes :

1. Quelles missions prendre en compte ?

2. Comment quantifier le temps bénévole ? Comment collecter l’information ?

3. Comment valoriser en terme financier le temps bénévole ? Autrement dit, quel taux horaire appliquer ?

ENREGISTREMENT COMPTABLE

La réglementation comptable a prévu une classe de comptes spécifique pour l’enregistrement des contributions volontaires : il s’agit des comptes de la classe 8.

Pour intégrer le valorisation du bénévolat en comptabilité, il convient :

> D’inscrire au crédit du compte “870. Bénévolat” la contribution estimée de l’activité des bénévoles du club.

> D’inscrire, en contrepartie, au débit du compte “864. Personnel bénévole” l’emploi correspondant.

Les contributions volontaires apparaissent au pied du compte de résultat.

Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez consulter le guide pratique “Bénévolat : valorisation comptable du bénévolat”.

Laissez un commentaire